Audio/Vidéo

Merci de sélectionner l’une des sous-catégories proposées dans le menu en haut, rubrique « Audio/Vidéo », où vous pourrez écouter les œuvres suivantes :

  • musique baroque : Bach (partita n°6, préludes & fugues), Scarlatti (sonate K.115)
  • musique classique : Mozart (2 sonates), Beethoven (Sonates op. 2 n°2 & op. 81a, 32 variations en ut min.), Schubert (Wanderer Fantaisie, sonate D.664), Dussek (Sonate « élégie harmonique ») ; Weber (sonate n°4, 1er mouvement et finale)
  • musique romantique : Schumann (humoresque op.20, carnaval op. 9, sonate sans orchestre op. 14, finale du carnaval de Vienne), Chopin (1er mouvement de la 3ème sonate, études), Liszt (Mazeppa, Wilde Jagd, Mephisto waltz), Brahms (intermezzo op. 76 n°3)
  • musique moderne : Fauré (nocturne n°7), Strohl (dans des naïades), Debussy (extraits des Images, 2ème cahier, étude), Enesco, Pugno (esquisse), Bartok (finale de la sonate), Scriabine (sonate n°7, étude), Rachmaninov (étude-tableau op. 39 n°3), Prokofiev (sonate n°3), Ravel, Serge Gut
  • musique contemporaine : études de Ligeti (automne à Varsovie) & Ohana ; Messiaen (Le Traquet stapazin)
  • musique de chambre : œuvres de CPE Bach, Schönberg, Villa-Lobos, Manziarly
  • lied et mélodie : avec Marie Soubestre (Turina, Britten), avec L’Oiseleur des Longchamps (Strohl), avec Harmonie Deschamps (Rachmaninov, Schubert), avec Emmanuelle Isenmann (Reichardt) ; avec chœur : Barraine (la Source)
  • avec orchestre : Bartók, Ligeti, Damase
  • orchestrations & arrangements : Schubert & Bartok (travaux d’orchestrations joués par l’orchestre des lauréats du Conservatoire) ; arrangement de l’Andaluza de Granados pour quatuor de saxophones ; arrangement pour chant et piano de l’Ondine et le Pêcheur, de Paul Dukas

 

Les vidéos suivantes ont été réalisées sur des pianos historiques :

 

- Rita Strohl, Jeux de Naïades & Rachmaninov (Les Eaux du printemps, mélodie) : sur grand Erard de 1880 de la collection personnelle de François Henry ;

- Mozart, sonate en ut mineur : sur le Steinway fabriqué à New-York en 1888, inauguré après sa restauration à Yonkers en 2012, appartenant à l’église américaine ;

- Weber, finale de la sonate op. 70 : sur pianino conçu par Camille Pleyel pour l’exposition des produits de l’industrie française de 1839, où il fut déclaré être le meilleur piano droit jamais créé. L’instrument fut par la suite acquis par la Hélène-Louise de Mecklenburg-Schwerin, Duchesse d’Orléans et de Chartres ;

- Dussek, Beethoven (32 variations) & Reichard (lied) : sur copie de Christopher Clarke d’un Erard de 1802.