Duo Violoncelle-Piano

Duo Violoncelle-Piano Henry-Rolland :

dsc_8331

A partir de la rencontre de ces deux musiciens à Nice en 2009, puis au Conservatoire de Paris, ce duo violoncelle & piano est né d’une passion commune pour explorer les ressources infinies découlant de la confrontation sonore entre les deux instruments à cordes, l’un venant nourrir l’autre par son potentiel propre, aboutissant en quelque sorte à un instrument transcendé dans ses limites. Dès lors, les deux instrumentistes ne cessent de s’intéresser à découvrir ensemble la richesse et la variété du répertoire de musique de chambre pour violoncelle et piano, tout en continuant de se former auprès de personnalités diverses.

 

Sylvain ROLLAND, violoncelle :

sylvain-rollandNé le 15 mai 1987 et originaire de Divonne-les-Bains (Ain), il débute le violoncelle à 7 ans et est admis à 13 ans au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève dans la classe de Daniel Grosgurin, où il obtient le «Diplôme de Soliste». Il intègre ensuite l’Indiana University de Bloomington (USA), où il suivra l’enseignement de Janos Starker pendant trois années, avec l’appui de deux bourses américaines (E. Heinitz scholarship et IU Music Merit Award), et y décroche le «Performer Diploma» en 2007. De retour en Europe en 2009, il étudie un an au Royal Northern College of Music de Manchester auprès de Raphaël Wallfish avant de rejoindre l’année suivante le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux et Xavier Philips, où il obtient en 2012 le master mention très-bien avec pour thème «la littérature du violoncelle seul au XXIème siècle». Très attaché au répertoire contemporain, il a l’occasion de travailler avec des compositeurs tels que Pierre Boulez ou Frédéric Durieux. Il a suivi aussi de nombreuses masterclasses auprès de Philippe Muller, Hans Jensen, Frans Helmerson, Gary Hoffman, Luis Claret ou Marc Coppey. Il se produit régulièrement comme soliste (Variations Rococo de Tchaikovsky avec l’Orchestre Philarmonique de Constance en 2017, Symphonie concertante de Prokofiev avec l’Indiana University Philarmonic Orchestra en 2009, 1er concerto de Saint-Saëns avec l’orchestre du Conservatoire de Genève…), ou en musique de chambre (Festivals du Haut Bugey à Nantua, de Colmar, de Chartres, d’Uttwil, à Paris à l’Hôtel de Béhague, la Cité des arts, l’espace Georges-Bernanos, le théâtre de l’Ile-Saint-Louis, le cinéma Le Balzac, à Bures-sur-Yvette…), entre autres avec les violonistes Romuald Grimbert-Barré et Liana Gourdjia, le violoncelliste Alexandre Castro-Balbi, les pianistes David-Huy Nguyen-Phung ou Shoko Gamo… En 2016, il forme un duo avec le pianiste François Henry. Auteur de plusieurs arrangements, il donne en création ses adaptations pour violoncelle et orchestre à cordes de la Prière d’Ernest Bloch (2013) et des Larmes d’Offenbach/Du Pré (2014).

Il a remporté un 1er prix au concours Radio France (1999, France), un 2ème prix au concours Vatelot-Rampal (2003, France), un 2ème prix au Concours Suisse pour la Jeunesse (2004, Suisse) et le 1er prix du Concours Prokoviev (2009, Bloomington, U.S.A). Membre durant l’été 2007 de l’orchestre du festival Schlieswig Holstein, dirigé par Christoph Eschenbach et Iván Fischer, et invité en 2010 par Marc Coppey pour jouer des œuvres contemporaines avec un ensemble de violoncelles au festival Messiaen à La Grave, il se passionne par ailleurs pour l’expérience de musicien d’orchestre. Il est membre permanent de l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de 2012 à 2014, violoncelle solo et répétiteur de l’orchestre de la Sorbonne de 2012 à 2015, suppléant à l’orchestre de l’Opéra de Lyon, et joue occasionnellement avec différents orchestres réputés (violoncelle solo à l’orchestre symphonique de Bretagne et l’orchestre National de Lorraine…). Il joue un Hippolyte Silvestre datant de 1874.

 

François HENRY, piano :

dsc00115-rec0-copieNé le 15 juin 1984 à Louviers (Eure), il se destine au piano à l’âge de 13 ans. Après des études aux Conservatoires de Versailles (médaille d’or à l’unanimité avec les félicitations en 2003) et de Boulogne-Billancourt (1er prix en 2005), il intègre en 2004 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), où il obtient le Diplôme de Formation Supérieure de piano (dans la classe de Jean-François Heisser), le master d’accompagnement au piano, ainsi que des prix en analyse, harmonie et contrepoint. Il y suit actuellement le Master d’accompagnement vocal, et complète sa formation à la Musikhochschule de Leipzig (2016-17).

Très attaché au partage tant humain que musical avec d’autres musiciens, il collabore entre autres avec le tubiste Barthélemy Jusselme, le violoncelliste Sylvain Rolland ou les pianistes Ariane Jacob et Mayuko Ishibashi, ainsi qu’avec de nombreux chanteurs (Nicole Girard, Marie Soubestre, L’Oiseleur des Longchamps…), passionné par le domaine de la voix et les interactions possibles entre texte et musique.

Lauréat de différents concours (1° prix au concours international d’Ile de France en 2005, prix d’honneur au concours européen de Picardie en 2004…), il donne son premier récital à l’âge de 16 ans et depuis se produit régulièrement en concert, tant comme soliste que comme chambriste, en France (Hôtel de Béhague, Scots Kirk, Cathédrale et Église Américaines, Église Saint-Merri, Musée de la Musique à Paris, Moulin d’Andé, Maison romane de Provins, Saint-Jacques-de-la-Lande, festivals de Barbizon, de l’Heure musicale au Marais, des Nocturnes Sainte-Victoire, des Musicales de Mesnil Glaise, des Balades acoustiques…) ou à l’étranger (Djeddah, Opole en Pologne, palais Giugni à Florence, festival d’Alba en Italie). Élaborant les programmes de ses concerts autour de thématiques variées, il consacre une partie de sa mission d’interprète à la redécouverte de partitions méconnues, et accorde d’autre part beaucoup d’importance à la pratique du répertoire contemporain. Il s’est également développé une affinité pour le jeu sur pianoforte, qu’il étudie auprès de Patrick Cohen (dans la classe duquel il obtient le diplôme de concertiste au CRR de Paris) ; il acquiert à ce titre six instruments du XIXème siècle, à partir desquels il élabore des projets dans le cadre de son association Pianomuses.

Il est par ailleurs pianiste accompagnateur au Conservatoire de Chantilly, à la Schola Cantorum (classe de direction d’orchestre), du Chœur Symphonique d’Ile de France, ainsi que de diverses Académies internationales d’été (de Prades, Pâques, Val d’Isère, Epsival…), tout en s’adonnant à l’enseignement de son instrument, démarche lui paraissant capitale pour nourrir sa pratique personnelle. Il suit en ce sens le Master de formation à l’enseignement au CNSMDP.

Site web : http://francoishenry.fr/

 

Vidéo du duo dans la sonate d’Albéric Magnard, le 18 septembre 2016 dans la salle byzantine de l’Hôtel de Béhague, à l’Institut Culturel de Roumanie :

 

 

 

Leurs concerts :

- 30 septembre 2017 à 21h : récital violoncelle-piano « Les musiciens pendant la grande guerre », au centre culturel Marcel Pagnol de Bures-sur-Yvette. au programme : Debussy : Prélude pour piano seul « Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir » (1911) ; Webern : 3 kleine Klavierstücke op.11 (1914) ; Nadia Boulanger: Trois Pièces, pour violoncelle et piano (1914) ; Kodaly: Sonate pour violoncelle seul (1915) ; Debussy: Sonate pour violoncelle et piano et prélude pour piano seul (1915) ; Magnard: Sonate pour violoncelle et piano (1911) :

30 septembre

- 23 septembre 2016 à 20h30 : Zigeunerweisen op.20 (1878) de Sarasate, à l’espace Marcel Pagnol à Bures-sur-Yvette.

- 18 septembre à 11h : récital dans le cadre d’un week-end pianistique avec 20 pianistes à l’Institut Culturel Roumain (Hôtel de Béhague). Au programme : Debussy : Prélude de l’après-midi d’un faune (1894, arrangement F. Henry) ; Enesco : Pièce pour piano sur le nom de Fauré (1922) ; Magnard : Sonate pour violoncelle et piano (1911)

- 10 septembre à 20h30 : mini-récital au cinéma Le Balzac (1, rue Balzac 75008 Paris), précédent la projection de Toni Erdmann, film allemand réalisé par Maren Ade. Au programme : Danse russe pour piano seul, extraite des Trois Mouvements de Pétrouchka de Stravinski (1911-22) & Sonate d’Albéric Magnard (mouvements 2 à 4) (1911).

- 10 octobre 2012 : concert au Korian (organisé par l’association des anciens élèves du Conservatoire) (Haydn, Dvorak et Offenbach avec Sylvain, Chopin et Scarlatti au piano seul)

- 13 septembre 2012 : concert au salon Michelin, Paris 17ème, dans le cadre de l’Association Jean Michelin (organisé par l’association des anciens élèves du Conservatoire) (variations Rococo de Tchaïkovski) (concert partagé avec Clément Lefebvre, piano, et Samuel Bricault, flûte)