Pianomuses

Festival « Pianos romantiques en Anjou »

 

Fruit du désir et de la volonté promulguée par l’association Pianomuses de revisiter le répertoire du passé sur instruments historiques, il connaîtra sa première édition en 2017/2018, ne la manquez pas !

Ce festival est dévolu au répertoire soliste, de mélodie et de musique de chambre en lien avec les trois pianos historiques à sa disposition : un Broadwood de 1842, un Streicher de 1858 et un Erard de 1896 (de mécaniques respectivement anglaise, viennoise et française). Une activité d’enseignement est également prévue en parallèle de cette saison musicale, destinée à familiariser les pianistes avec la facture de ces instruments. Les concerts ou activités proposés prennent place au Château des Hommeaux à Combrée (Maine-et-Loire) gracieusement mis à disposition par ses propriétaires Geneviève Charbonneau et Keith Bloomfield.

 

Au programme de la première édition (prévue pour octobre 2017)  :

- récital violoncelle & piano Schumann-Chopin (sur piano Broadwood)

- récital Liszt, par Mayuko Ishibashi (sur piano Erard)

- concert de musique de chambre de Brahms (sur Streicher)

- transcriptions d’orchestre pour piano solo ou à 4 mains (sur Erard)

- mélodies autour de Baudelaire, avec Dania El Zein (sur Erard)

- Les compositeurs à l’aube de la première guerre mondiale (sonates de Debussy pour violon/piano et Magnard pour violoncelle/piano, kleine Stücke de Webern, trio de Ravel)

 

Voici la descriptions des différents pianos romantiques de la collection de François Henry :

 

à Combrée (prochainement) :

 

broadwood-sons-chopin-1n15402- un Broadwood de concert de 1842, livré à Cuba (N° 15402), modèle similaire au Broadwood ayant appartenu à Chopin (restauré par Olivier Fadini) :

 

 

- Un Erard (N°75433) de 2m12 de 1896, avec erard-grand-75433-year-1896-1cordes recouvertes de platine :

 

 

 

 

streicher

- un Streicher (N°567) (ca 1858) (à confirmer) :

 

à Paris :

- un Pleypleyel-grand-11926-5el à queue « Petit Patron » de 1844 (N°11926), modèle similaire à différents Pleyel dont a pu disposer Chopin (entretenu par Maurice Rousteau) :

 

square-pianoforte-goulding-d_almaine-potter_co-2- un piano carré anglais (vers 1815-1820), de marque « Goulding, D’Almaine, Potter and Co. » :

 

 

 

wilkinson-cabinet-piano-1810-1n- un piano-cabinet Wilkinson (N°233/597), ca 1810 (un des tous premiers pianos droits, instrument exceptionnel notamment par sa rareté et son intérêt historique et sonore, mais à restaurer) (A VENDRE 6000€ !)

 

 

 

 

 

à Colombes :

- Grand Erard (N° 54126) de 2m50, à 6 pieds (1880), modèle de concert unique dont la caisse en palissandre fut réalisée par le fabricant de meubles de luxe Gillow, à Londres (A VENDRE  10000€ !)

https://youtu.be/dwst5b0wTms

1295623258_erard-concert-grand-54126-7

 

à Évreux :

 - grand Bechstein (N° de série : 36409), vers 1895-1900 :c-bechstein-berlin-grand-1s

 

 

 


 

L’association Pianomuses :

11265665-0 - Copie (2)

Créée le 15 avril 2014, cette association a pour but de :

- promouvoir un intérêt – auprès de musiciens autant que de publics élargis – pour l’esthétique sonore de pianos significatifs du XIXème siècle, acquis par François Henry – voire issus d’autres collections -, de par leur exploitation lors de diverses manifestations (tels concerts, masterclasses, conférences, festivals…)

- mettre ces instruments à contribution de lieux historiques, leur permettant de retrouver un cadre d’écoute se rapprochant de leurs espaces d’origine

L’association peut parallèlement proposer ponctuellement différents projets ayant recours à des pianos modernes.


Si vous souhaitez soutenir financièrement les projets de Pianomuses, qui ne bénéficie pour l’instant d’aucune aide ou subvention, nous vous serions immensément reconnaissants de faire un don, et/ou de devenir membres actifs (cotisation annuelle de 25€) ou membre bienfaiteur (cotisation annuelle de 50€).

Les dons peuvent être perçus soit par virement bancaire au compte suivant :

PIANOMUSES

IBAN : FR1420041000016996262N02031

BIC : PSSTFRPPPAR

, soit par chèque, à l’ordre de PIANOMUSES, à l’adresse suivante : Association PIANOMUSES – 2, rue Brochant, 75017 Paris.